18 juin 2024

Corrections orthographiques : logiciel ou professionnelle ?

Si vous écrivez du roman, vous vous préoccupez forcément de savoir comment effectuer vos corrections orthographiques. La langue française est une langue particulièrement difficile. Ses règles orthographiques et grammaticales déjà complexes comportent de nombreuses exceptions. Or, il s’avère que tout le monde juge la qualité d’un texte, littéraire ou non, avant tout en fonction de son orthographe. Ce « péage à l’entrée » ne doit cependant pas devenir handicapant, ni être un frein pour l’écrivain. Et surtout, « il ne faut pas avoir peur de l’orthographe ». En effet, il existe aujourd’hui de nombreux outils qui permettent de corriger les fautes d’orthographe et de grammaire les plus courantes. Mais justement, comment s’y retrouver entre tous les logiciels ou applications de corrections. Ou faut-il faire appel à une relectrice professionnelle ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

1/ Pourquoi corriger les fautes d’orthographe ?

Est-il besoin de rappeler qu’il est absolument essentiel de présenter un texte impeccable à son lectorat ? Il doit être entièrement exempt de toute faute d’orthographe, de grammaire, de syntaxe. Que le style soit plutôt narratif, descriptif, poétique ou basé sur les dialogues, il doit être parfaitement clair et compréhensible pour le plus grand nombre. Et cela pour une raison simple que je viens d’évoquer. Tout le monde juge aujourd’hui la qualité d’un texte avant tout en fonction de son orthographe. Un texte dont l’orthographe n’est pas irréprochable sera rejeté par le lecteur, qu’il soit lecteur final ou intermédiaire.

Comme nous l’avons déjà vu, il y a grosso modo deux modes de publication : l’auto-édition ou l’édition traditionnelle. Mais dans un cas comme dans l’autre, vous avez grandement intérêt à corriger vos épreuves. Si vous optez pour l’auto-édition, c’est absolument évident, puisque vous vous adressez directement à vos lecteurs. Il faut donc être extrêmement rigoureux sur ce point. C’est votre image de marque et votre professionnalisme qui est en jeu.

Mais dans le cas où vous souhaitez être édité par un éditeur traditionnel, il est également indispensable d’avoir un texte comportant le moins de fautes possibles, et cela, par respect du ou des lecteurs qui vous liront. Sachant toutefois que le travail de relecture complet, sera normalement pris en charge par votre éditeur.

2/ Correction par des logiciels de corrections orthographiques

 

De nombreux logiciels et outils de corrections orthographiques sont disponibles sur le marché francophone. Certains logiciels de correction sont spécialement conçus pour fonctionner avec des suites bureautiques telles que Microsoft Office. De plus, ces logiciels, tels Language Tool, sont souvent disponibles en extension pour les navigateurs web, facilitant ainsi leur utilisation.

Les logiciels de correction offrent une grande variété de fonctionnalités, allant de la simple correction orthographique à des options avancées comme l’intelligence artificielle. Selon vos besoins, vous pourrez choisir parmi des outils spécialisés dans l’orthographe et la grammaire, ou apportant des corrections stylistiques.

a) Les avantages des logiciels de corrections orthographiques

Les logiciels de correction sont apparus ces dernières années en réponse à la demande croissante d’outils d’aide à la rédaction. Ils peuvent être utilisés en ligne comme en ligne comme LanguageTool, Cordial ou Scribens, ou hors ligne, comme le Robert Correcteur ou Antidote. Tous proposent une panoplie de fonctionnalités pour détecter et corriger les erreurs d’orthographe, de grammaire et de syntaxe, voire faire des propositions stylistiques, notamment en cas de répétitions.

  • Gain de temps et d’efficacité

Un des principaux avantages des logiciels de correction est leur rapidité. En quelques secondes, ils analysent votre texte et vous proposent des corrections. Cela vous permet de gagner du temps, et d’avoir un texte immédiatement corrigé des fautes les plus courantes et les plus choquantes.

  • Amélioration continue et personnalisée

Les logiciels de correction sont en constante évolution. Grâce à l’intelligence artificielle, ils apprennent de leurs erreurs et améliorent continuellement leurs performances. Certains outils offrent même des options de personnalisation en fonction de vos besoins, comme la prise en compte de vos préférences en matière stylistique ou de vocabulaire.

b) Les limites des logiciels de corrections orthographiques

Malgré leurs avantages, les logiciels de correction ont aussi leurs limites. Ils ne sont pas infaillibles et peuvent passer à côté de certaines erreurs ou, au contraire, signaler des fautes inexistantes. C’est pourquoi il faut examiner avec pertinence toute suggestion de ce genre de logiciel avant de les valider – ou non.

  • Une compréhension limitée du contexte

En effet, les logiciels de correction ont parfois du mal à comprendre le contexte d’un texte. Ainsi, ils peuvent proposer des corrections inappropriées ou ne pas détecter des erreurs qui sauteraient aux yeux d’un relecteur humain. Par exemple, la différence entre « a » et « à » peut échapper à un logiciel de correction, alors qu’un correcteur professionnel ne laisserait pas passer cette faute.

  • Des difficultés avec les règles complexes

La langue française est riche en règles grammaticales et orthographiques complexes. Les logiciels de correction peuvent avoir du mal à les maîtriser toutes, notamment celles qui sont peu courantes ou qui admettent des exceptions. De plus, ils sont parfois incapables de détecter les erreurs liées à la typographie ou à la mise en page.

c) Comparatif de quelques logiciels de corrections orthographiques

Voici une sélection des principaux logiciels et outils de correction que je trouve les plus adaptés à la correction de longs textes littéraires.

Scribens est une application en ligne gratuite qui permet d’effectuer une correction instantanée des textes en français. Elle identifie et souligne les fautes d’orthographe, de grammaire et de syntaxe. De plus, elle propose des conseils de correction et de relecture. Cet outil reste assez complet même dans sa version gratuite. Il faut souligner la qualité et la pertinence des corrections proposées en matière d’orthographe, grammaire. Il détecte également toutes les fautes ou les oublis de ponctuation, ce qui est bien évidemment essentiel à la compréhension et à la lecture fluide d’un texte. Mais il reste un peu faible pour les problèmes de syntaxe.

Mais il n’est pas particulièrement adapté à de longs textes littéraires, car la zone de texte étant limitée à 1000 mots, il est mieux adapté à des textes courts. En effet, il n’offre pas de fonctionnalités avancées comme des suggestions de mots, une analyse de style et de contexte plus approfondie et la possibilité de comparer plusieurs versions du même texte. D’autre part, il n’est pas conçu pour détecter les erreurs de style et de structuration d’un texte littéraire plus long.

Language Tool est un logiciel d’aide à la rédaction qui permet de détecter des erreurs d’orthographe, de grammaire, de ponctuation et de style. C’est un outil gratuit, fiable et facile d’utilisation qui peut facilement souligner et corriger les erreurs les plus grossières. Cependant, Language Tool n’est pas adapté aux textes littéraires ou techniques longs et complexes.  En effet, il peut parfois manquer des erreurs et ne pas tenir compte d’expressions idiomatiques. Par ailleurs, le programme n’offre aucune aide dans la rédaction, ne fournit donc pas d’explications sur les erreurs de langage ou de syntaxe pour aider l’utilisateur à en comprendre la source.

Le Robert Correcteur est un logiciel à installer sur votre ordinateur sous environnement MAC ou PC. Il dispose de nombreuses fonctionnalités puissantes qui peuvent être utilisées de manière très intuitive. Son analyse des textes pour trouver les fautes d’orthographe, de grammaire, de ponctuation et de syntaxe se révèle plutôt pertinente dans la grande majorité des cas. Son seul point faible est sa vitesse, car le temps de traitement dépend des fonctionnalités utilisées et des documents traités.

Antidote est un logiciel souvent plébiscité par la communauté des auteurs littéraires. Car il propose tous les outils nécessaires pour corriger les fautes les plus subtiles en orthographe et grammaire, les pas de style et les problèmes de syntaxe qui nécessitent plus d’attention et de réflexion. Il s’installe sous Word dans un environnement Windows et propose de nombreuses fonctionnalités : détection et correction automatique des fautes d’orthographe, de grammaire, de ponctuation et de syntaxe ; dictionnaire intégré, riche en synonymes ; vérificateur de style, précieux conseiller dans la recherche de la meilleure formulation et de la pertinence de votre expression.

Antidote dénote cependant quelques points faibles comme un coût plus élevé que la concurrence, et surtout il n’est compatible que dans un environnement Windows. D’autre part, certaines corrections proposées par le logiciel peuvent parfois être peu judicieuses et ne pas prendre en compte certaines subtilités.

3/ L’apport du correcteur professionnel

Faire appel à une correctrice professionnelle présente plusieurs avantages. Cette dernière possède une connaissance approfondie de la langue française et peut donc détecter et corriger des erreurs qu’un logiciel ne verrait pas. Comme l’explique très bien Céline Gonzalez dans cette vidéo.

a) Une expertise humaine

Le correcteur professionnel est formé pour repérer les fautes d’orthographe, de grammaire, et de syntaxe, même les plus subtiles. Il est capable de saisir les nuances du langage et de comprendre le contexte, ce qui lui permet d’éviter les erreurs que peuvent commettre les logiciels de correction.

b) Une relecture attentive

Le correcteur professionnel relit votre texte avec soin et attention, en prenant le temps nécessaire pour vous offrir un travail de qualité. Il est à même de repérer les incohérences ou les ambiguïtés dans votre texte et peut vous proposer des améliorations pour le rendre plus clair et plus fluide.

c) Les limites du correcteur professionnel : le coût et le temps

Malgré ses compétences, le correcteur professionnel a aussi ses limites. Tout d’abord, il n’est pas à l’abri de l’erreur humaine et peut laisser passer quelques fautes. De plus, il peut être plus coûteux et plus lent qu’un logiciel de correction, surtout si vous avez un grand volume de textes à traiter.

En effet, faire appel à un correcteur professionnel s’avère nettement plus onéreux qu’utiliser un logiciel de correction, surtout si vous avez un budget limité. De plus, le délai nécessaire pour obtenir un travail de qualité peut être plus long que celui d’un logiciel, qui vous fournira une correction instantanée.

4/ Quand faut-il effectuer les corrections orthographiques ?

Dans l’idéal, les corrections orthographiques devraient intervenir le plus tard possible. À savoir une fois que la dernière version a été validée. En effet, les corrections orthographiques et grammaticales devraient être la dernière étape avant la publication.

Car si vous vous devez refaire une version ou des modifications conséquentes après ces corrections, vous serez presque obligés de refaire ce processus long et coûteux de corrections. Ce qui vous fera perdre beaucoup de temps et d’argent.

Cependant, si vous souhaitez faire relire des versions provisoires, il reste cependant préférable de ne pas les soumettre truffées de fautes et de coquilles. C’est pourquoi il paraît judicieux de faire au moins un passage avec un logiciel de correction, s’il n’est pas installé de manière permanente.

5/ Pourquoi ne pas combiner les forces des logiciels et des correcteurs professionnels ?

Face aux avantages et aux limites de chacun, il semble qu’un compromis entre logiciel de correction et correcteur professionnel soit idéal. Il paraît possible de tirer profit des avantages offerts par les logiciels de correction et les correcteurs professionnels en les utilisant conjointement.

En effet, cette approche combinée permet de bénéficier de la rapidité et de l’efficacité des outils numériques tout en assurant une relecture attentive et humaine pour une qualité optimale. Vous pouvez, par exemple, utiliser un logiciel de correction pour repérer les erreurs les plus évidentes, puis faire relire votre texte par un correcteur professionnel pour en garantir la qualité.

Même si un logiciel installé de manière permanente offre effectivement la possibilité de corriger immédiatement les fautes et les erreurs. Attention toutefois à ne pas vous focaliser sur les fautes d’orthographes dans les premières versions, afin de laisser le plus possible libre cours à votre imagination.

a) Une première passe avec un logiciel de corrections orthographiques

Dans un premier temps, vous pouvez utiliser des logiciels de correction tels que LanguageTool, ou Scribens pour détecter les erreurs courantes d’orthographe, grammaire et syntaxe. Une version gratuite de ces outils peut suffire pour une première passe, mais n’hésitez pas à investir dans une version premium ou payante si vous souhaitez bénéficier de fonctionnalités avancées.

b) Une relecture humaine pour peaufiner le texte

Après avoir traité votre texte avec un logiciel de correction, vous pourrez ensuite faire appel à un correcteur relecteur professionnel pour une relecture attentive. Ce dernier pourra vérifier l’exactitude des corrections proposées par le logiciel, repérer les erreurs spécifiques à la langue française, et apporter des améliorations pour un texte de qualité.

5/ Trouver le bon compromis pour les corrections orthographiques

L’utilisation d’outils numériques pour corriger votre texte va dégrossir et enlever les fautes les plus flagrantes. Mais il ne faut pas se leurrer, ce sera certainement loin de donner un résultat exempt de toute faute et de toute coquille. Il est clair que faire appel à un correcteur professionnel représente un coût important, directement proportionnel à la longueur de votre texte. Mais je dirais, c’est le prix à payer si vous souhaitez avoir un résultat impeccable. À vous de voir si vous avez les moyens et la volonté d’investir dans cette étape indispensable de l’écriture de votre roman.

Et vous, comment effectuez-vous vos corrections orthographiques ? Dites-le nous dans les commentaires.

Ce contenu vous a plu : faites le savoir à vos amis !

Laisser un commentaire