26 juillet 2021

Notification de non-consentement

A/ PRÉAMBULE

1°/ Définition du ‘je’

L’entité qui parle est un complexe corps-âme-esprit qui se manifeste.

Autrement dit une parcelle de l’esprit divin qui a décidé de s’incarner dans un corps pour expérimenter la séparation.

Cette entité corps-âme-esprit s’est séparée de l’entité corps-âme-esprit Marie-Pôl de la famille Denu le 24 mars 1966. Une autre entité nommée Claude de la famille Harder, vivait alors avec elle. Et ces deux entités ont décidé d’appeler ce nouvel être ‘Christophe’, « celui qui porte le Christ ».

Une entité juridique fictive a ensuite été inscrite à l’état-civil sous la désignation commerciale : Christophe HARDER, tendant à faire croire de manière fallacieuses que les deux entités n’en faisaient qu’une.

Pour des raisons pratiques elle utilisera le terme ‘je’ pour parler de sa présence dans le ‘jeu’ de l’incarnation.

Sachant que cette désignation est impropre puisque par définition elle ne peut être séparée ni du créateur, ni des autres entités avec lesquels elle est constitue un tout irrémédiablement uni et inséparable. On pourrait tout aussi bien utiliser et de manière intercheangeable le ‘tu’ le ‘nous’, le ‘vous’ le ‘il’. Mais de manière à définir l’entité incarnée dans ce corps, la facilité et l’usage nous fera préférer l’usage du mot ‘je’.

Je reconnais comme justes et je me soumets aux lois universelles émanant directement du créateur, et je m’en remets entièrement à l’éternel pour tout litige avec une autre entité, ou pour l’appréciation de mes propres actes,

Je ne reconnais les autres juridictions, régles, réglements, qu’elles qu’elles soient, que si elles se placent dans le cadre de ces lois universelles (cf annexe),

Dans le cas contraire, tout règlement, loi, décret, obligation qui ne respecteraient pas les lois universelles seraient immédiatement et irrémédiablement frappés de nullité.

Objet de la présente notification de non consentement

Cette entité ‘je’ ayant réalisé sa nature profonde, elle décide reprendre par la présente l’entière liberté qui lui a été attribuée par le créateur, et par conséquent l’entier exercice de tous ces droits et pouvoirs qui lui ont été consédés à sa naissance et ce de manière inconditionnelle.

B/ DÉCLARATION DE NON-CONSENTEMENT ET DE SÉCESSION

En tant que parcelle du divin incarnée pour une durée indéterminée mais limitée dans un corps humain, et par conséquent libre de ses choix en vertu de la loi universelle du libre arbitre,

1. Je déclare me libérer de tous les engagements pris dans cette vie et dans toutes les autres, passées et/ou futures.

a) Notamment je déclare me libérer et libérer ma famille biologique : père, frère et autres tantes et cousins, de tous les engagements qui ont pu être contractés par le passé dans cette vie ou dans une autre qu’il s’agisse de devoir, de dettes ou d’un quelconque lien qui me liait à elle, explicite ou non.

b) Je déclare me libérer et libérer toutes les personnes avec qui j’ai pu partager ma vie de tout devoir, engagement, dette ou obligation que j’aurai pu contracter dans cette vie ou dans une autre.

c) Je déclare me libérer et libérer toute personne que j’ai pu rencontrer dans cette vie ou dans une vie passée ou future de tout devoir, contrat, engagement, dette ou obligation que j’aurais pu contracter.

d)Je déclare également me libérer de tout devoir, contrat, engagement, dette ou obligation que j’aurais pu contracter vis à vis de moi-même et ce dans cette vie ou dans une quelconque vie passée ou future.

2. Retrait de mon consentement à tous les contrats tacites, explicites ou non, établis avec la personnalité juridique fictive Christophe Harder.

a)L’ensemble de l’éducation de ses parents et de l’ensemble de la société a tenté de faire croire au ‘je’, qu’elle et la personnalité juridique fictive Christophe Harder ne formait qu’une seule entité. Tout cela pour le faire entrer dans le ‘jeu’. Christophe HARDER n’étant qu’une personnalité juridique fictive, elle ne peut en aucun cas être assimilée à l’entité corps-âme-esprit incarnée dans le corps appellé communément ‘Christophe’,

b)Cette manœuvre ayant pour but de faire me faire endosser des contrats tacites conclus au nom de l’entité juridique Christophe HARDER, je décide aujourd’hui de ne plus jouer le ‘jeu’.

c)Il s’avère d’une part qu’aucun des ces contrats n’a obtenu mon consentement,

d)Il s’avère d’autre part qu’ils m’ont été imposés et continuent à l’être de manière frauduleuse en exerçant des chantages, des pressions et des menaces,

e)En conclusion, tous les contrats qui n’ont pas obtenu mon consentement expresse et éclairé quand à l’engagement et à toutes les conséquences possibles, bénéfiques ou nocives sont déclarés par les présentes comme nuls et non avenus.

3. Retrait de mon consentement et de ma caution à tous les actes commis par l’état français et les autres états

a)Je déclare retirer mon consentement à tous les crimes commis au quotidien par l’état français et les autres entités juridiques illégitimes comme notamment la Communauté Européenne. J’affirme ne plus cautionner tous les actes, lois décrets et autres visant à commettre les crimes et les privations de liberté décrites dans le préambule.

4. Déclaration d’inviolabilité :

a) Je déclare l’entité corps-âme-esprit constituée par mon corps humain et les différents corps subtils qui l’entourent comme étant sacrés et inviolables.

b) Toute tentative de vouloir y introduire physique un objet ou une substance sans mon consentement sera considéré comme un viol,

c) Toute tentative d’extorction de mon consentement, sous des moyens tels que le mensonge, la peur, le chantage, la force, la manipulation, l’utilisation de substances chimiques ou de tout autre procédé connu ou inconnu à ce jour, et à quelle que fin que se soit, sera également considérée comme un viol de mon libre-arbitre,

d) Toute violation de cet espace physique et moral sera sanctionné par une effet de rétroactivité en vertu de la loi de cause à effet, autrement appelée loi de l’action et de la réaction : ce qu’une entité fait à une autre entité se retournera immanquablement contre elle-même.

C/ DECLARATION DE FIN D’IDENTIFICATION À LA PERSONNE JURIDIQUE

Je déclare également par la présente cesser de m’identifier à la personne immatriculée Christophe HARDER, mais je me réserve la possibilité de continuer d’en gérer les biens et le patrimoine en contrepartie de la confiscation des moyens de subsistances qui ont volontairement été obéré contre l’espèce humaine afin de la réduire en esclavage.

En conséquence, je ne reconnais plus l’état comme légitime pour décider quoi que ce soit concernant l’entité qui s’est incarnée dans le corps que j’occupe et utilise lors de ce séjour sur terre.

En l’occurence, tous les représentants de cet état sont eux-mêmes déclarés illégitimes à décider à ma place dans tous les choix et dans tous les domaines où je n’aurais pas donné mon accord, et ce de manière éclairée quand aux conséquences et librement consentie.

Tous les accords extorqués sous couvert de peur, de chantage, de mensonge ou de tout autre moyen visant à biaiser mon consentement sont par avance déclarés comme nul et non avenus.

En l’occurence tous les devoirs, obligations, impôts et taxes attachés à la personne juridique Christophe HARDER sont déclarés illégitimes et irrecevables par l’entité corps-âme-esprit que j’incarne.

Je déclare me placer sous la protection de l’éternel et de ses lois universelles. Je déclare faire tout mon possible pour respecter également des lois universelles et lois divines et accepter les conséquences qui pourraient découler de leur non respect.

Annexe : LES LOIS UNIVERSELLES

Cette annexe n’est évidemment qu’un très bref résumé des lois universelles dont la présentation, l’explication et les conséquences nécessiterait un long développement.

Il existe cependant de nombreux ouvrages et références sur internet auquel toute entité incarnée dans un corps humain peut facilement avoir accès.

1°/ LA LOI UNE ou loi de l’unité

La Loi UNE stipule que tout est UN dans l’univers, que tout n’est qu’une émanation de l’Eternel, du Créateur, de La Source, de l’Esprit comme on veut l’appeler. Tout ce qui existe n’est créé que pour expérimenter la séparation afin de reconnecter ensuite au Créateur.

Le Tout est Éternel et Infini, il n’a ni commencement, ni fin. Il ne peut pas être nommé ni même défini puisque son essence échappe à la perception limitée de l’intelligence.

Cela signifie que tout est connecté à chaque instant dans l’univers.

Mais si toute entité est une émanation du Créateur, les entités ne peuvent être assimilées au créateur, comme une goutte d’eau ne peut être confondue avec l’océan, ni une cellule avec le corps qu’elle constitue.

2°/ LA LOI DU LIBRE ARBITRE

La loi du libre arbitre stipule qu’il est de notre volonté de choisir ou de ne pas choisir, de faire quelque chose ou une autre. Toute entité est non seulement capable, mais libre de faire des choix.

3°/ LA LOI DE L’ACTION ET DE LA RÉACTION, OU LOI DU KARMA

Chaque choix et chaque acte accompli rentre dans la loi de l’action et de la réaction, autrement chaque acte est la cause d’un enchaînement d’effets qui deviennent elle-même des causes.

4°/ LA LOI DU CONSENTEMENT

Rien ne peut nous arriver sans notre consentement. Ou inversement, rien ne peut nous être imposé sans notre consentement.

5°/ LA LOI DE L’ATTRACTION OU DE LA VIBRATION

Tout dans l’univers n’est que vibration ou énergie, la lumière, la matière, les pensées.

Avec la propriété que toute vibration ou énergie similaire ont tendance à s’attirer mutuellement.

6°/ LA LOI DE L’ÉQUILIBRE

Tout dans l’univers est en équilibre. Tout ce qui est pris à un endroit de l’univers doit être compensé dans un autre endroit.

7°/ LA LOI DE MOINDRE RÉSISTANCE

L’énergie ne peut-être arrêtée et suit toujours, comme l’eau la voie de la moindre résistance pour retrouver l’équilibre. Cela ne sert à rien de vouloir contrôler cette énergie.

8°/ LA LOI DES CYCLES DANS LA VIE

Tout est cyclique dans la vie. De même que les arbres perdent leurs feuilles à l’automne pour reverdir au printemps, tout est vie est voué à la mort à la destruction, puis à la renaissance. Là aussi rien ni personne ne peut s’y opposer.

9°/ LA LOI DE L’AMOUR

La loi de l’amour universelle stipule que pour le créateur toute entité, toute sa création est aimée au-delà de ce qui est même imaginable. C’est la plus haute énergie de l’univers.

 

Ce contenu vous a plu : faites le savoir à vos amis !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •